Actualités

Compte rendu de notre Président sur la réunion du jeudi 12 mai à 18h à la SNIPF avenue de Lardenne à Toulouse sur le thème de la certification ingénieur

 

Bonjour à tous,

14 membres de l’association et de l’Agrepi se sont rendus jeudi dernier à une rencontre avec la Société Nationale des Ingénieurs Professionnels de France.

Hormis l’excellent accueil réservé, nous avons pu échanger sur l’historique de la SNIPF mais surtout sur les attentes de cette société pour certifier ou non des experts en sécurité comme les adhérents de l’association.

On apprend avec plaisir que le métier d’ingénieur n’est plus réservé à une restriction scolaire et un diplôme mais à une vue d’ensemble du métier et de l’expérience. La certification devient alors possible si nous pouvons justifier dans le cursus professionnel, une réelle implication dans la prise de décision, l’étude de projet, l’analyse de risque, le conseil sans pour autant justifier d’un statut de cadre même si ce dernier est préférable.

3 étapes pour être certifié et obtenir le titre d‘Ingénieur en sécurité :

* Faire une demande de dossier de certification dont la fiche est en pièce jointe.
* Constituer le dossier et fournir toutes les pièces justificatives correspondantes (un travail personnel est à fournir pour retracer toute sa carrière professionnelle)
* Retourner le dossier auprès de l’organisme de certification.

M Jean Claude Gaillard, Président de la Commission Nationale de certification qui se réunit toutes les 6 semaines nous détaille le dossier en 3 étapes :

1ère partie : Les diplômes reconnues au titre de l’éducation nationale (ex : BTS ou licence = 6 points) + un dossier explicatif sur les différentes missions (+2 points) 8 points nécessaires pour remplir les conditions
2nd partie : L’expérience professionnelle avec un minimum de 4 ans reconnus pour obtenir les points nécessaires.
3ème partie : Les références particulières comme les formations qualifiantes complémentaires qui servent à rajouter des points dans les 2 domaines précédents afin d’obtenir la note de 20 points minimum.

Pour la dernière partie, je dois transmettre le référentiel de le formation SSIAP 3 à M Gaillard afin qu’il puisse statuer sur le minimum de points attribués d’office à notre diplôme.

Cette opportunité offerte aux adhérents et encadrée par M Caussette est l’occasion d’élargir les perspectives futures de notre métier et de notre évolution de carrière afin d’être reconnue dans le monde professionnel. C’est aussi l’occasion de donner une véritable plus value à notre diplôme afin d’éviter qu’il soit galvaudé et donné à n’importe qui dans d’autres régions.

Le coût est de 610 euros pour la certification, à renouveler tous les 3 ans mais un accompagnement individuel ou collectif sera mis en place entre SSIAP 3-31 et la SNIPF.

Je reste à votre disposition.

Amicalement
Yannick Caillié

Téléchargez les documents :

Demande de dossier

La SNIPF

Pourquoi la certification des competences